Inflation et craintes de récession à venir : comment réagissent financièrement les Français à l’approche de Noël ?

Dans un contexte économique difficile, Revolut a mené l’enquête afin d’en savoir plus sur la fin d’année des Français : Décisions financières à l’approche de noël, cadeaux malins et résolutions pro-pouvoir d’achat sont à découvrir dans cette étude.

Publié le

Le Noël des Français passé au crible !

Le réveillon approche et les Français ont déjà bien entamé les préparatifs des festivités de Noël. Des fêtes de fin d’année qui pourraient s’annoncer plutôt sobres cette année alors que l’Europe toute entière est confrontée à une [a[inflation]a] croissante et s’attend à voir son économie stagner en 2023. [a[Revolut]a], la super-application financière qui compte 25 millions de clients dans le monde dont plus de 2 millions en France, s’est penché sur les projets des Français et des Européens en matière de budget et de dépenses pour l’une des périodes les plus attendues de l’année ! Une enquête menée par Dynata dans 10 pays, auprès de 7 027 répondants, dont plus de 1000 en France. Cette étude comprend aussi des données issues des dépenses des 25 millions d’utilisateurs Revolut dans le monde dont plus de 2 millions en France.

Cette année plus de 5 Français sur 10 attendront le Père Noël à la maison !

Dans l’ensemble, les Européens accueillent Noël avec pragmatisme, coincés entre deux tendances opposées : la diminution de leur pouvoir d’achat et le désir de profiter de l’instant présent, qui s’est développé en même temps que l’épidémie de Covid 19. Cette année, c’est sûr, Noël ne sera pas qu’une histoire de cadeaux, une tendance confirmée par les données de Revolut et Dynata. À l’instar des Européens, les Français seront nombreux à faire l’impasse sur les voyages dans l’hexagone pour se rendre aux traditionnels rassemblements familiaux. En effet, seuls 18% des Français ont décidé de voyager pour passer Noël en famille cette année, un chiffre étonnamment bas qui marque une nouvelle tendance cette année.
Sur une note au moins aussi terne, 16% resteront à la maison faute de moyens.

À l’inverse, 11% des Français ont prévu de profiter de Noël pour faire du tourisme.

Et en cas de décision de dernière minute, Revolut dispose de l’un des outils les plus pratiques pour planifier et réserver un voyage : Revolut Séjours. Cette fonctionnalité Revolut fournit à ses clients un vaste choix parmi des centaines de milliers de propriétés et hôtels à réserver dans le monde entier tout en leur permettant de bénéficier de cashback sur leurs réservations à hauteur de 3 à 10% selon leur abonnement Revolut.

Les Français, plus généreux d’Europe en cadeaux, transport et nourriture…

Si 4 Européens sur 10 envisagent de dépenser moins de 250 euros pour Noël (cadeaux, nourriture ou voyage), ce n’est pas le cas des Français qui eux ne lésinent pas sur le budget et figurent parmi les plus dépensiers en Europe quand il s’agit de nourriture et de cadeaux ! S’il semble que les Français soient prêts à faire des sacrifices financiers, ils n’ont pas l’intention de faire l’impasse sur la dinde aux marrons et la bûche pour autant.
8% de nos compatriotes prévoient même de dépenser plus de 1000 euros sur ce poste de dépense, le plus haut total d’Europe.

… Mais moins altruistes lorsqu’il s’agit de dons aux associations caritatives !

Il semblerait donc que les Français soient très généreux avec leurs proches, mais ils ne sont en revanche pas forcément adeptes des dons. En effet, les Français font partie des moins généreux en Europe dans ce domaine avec 1,58€ de dons par personne à des associations sur le mois de décembre l’année dernière, loin derrière les Irlandais qui affichent 6,78€ par personne, les Britanniques 4,34€ par personne, les Polonais avec 2,58€ , les Espagnols avec 2,57€ ou encore les Allemands avec 2,48€ par personne. À titre indicatif, les Français figurent à la 53ème place de ce classement mondial des dons aux organisations caritatives. Pour des millions de clients de Revolut à travers le monde, effectuer des dons est un jeu d’enfant, grâce à la page "Dons" disponible dans l’application Revolut. Un client peut faire un don instantané aux organisations caritatives répertoriées dans l’application (locales ou mondiales) ou programmer un don régulier. Revolut se charge de collecter ces dons et de les reverser aux associations caritatives, sans frais ni commission. 100 % du montant du don est déposé sur le compte de l’organisation caritative.

Les cadeaux utiles à l’honneur cette année ?

La tendance est à l’utile et cela se confirme dans les chiffres ! En effet, les Européens préféreront les cadeaux pratiques pour Noël (31 %) aux cadeaux et expériences coûteux et les Français ne dérogent pas vraiment à la règle avec plus de 28% d’entre eux en accord sur ce point. Si plus de 8% préféreraient une expérience ou un voyage, presque 10% déclarent qu’ils se satisferaient de n’importe quel cadeau.

L’électronique et la mode, toujours au top ?

Beaucoup de Français ont profité du Black Friday et du Cyber Monday cette année pour acheter leurs cadeaux de Noël et faire de bonnes affaires, et si des achats comme de la décoration d’intérieur (23%), les bijoux (14%) ou les cosmétiques (20%) ont toujours l’aval des Français et Françaises, les accessoires de mode et les vêtements restent indétrônables pour 60% d’entre eux. L’électronique aussi plaît toujours avec une considération pour 51% des Français.

Quelles solutions trouvées pour économiser sur les cadeaux ?

Dans un contexte inflationniste qui touche le pouvoir d’achat des Français de plein fouet, beaucoup d’Européens sont obligés de trouver des solutions pour pouvoir fêter Noël normalement. Dans la moyenne basse en Europe, 52% des Français (contre presque 60% pour les Européens) ont tout simplement décidé de réduire leur budget cadeaux par rapport à l’année dernière. Tout aussi pragmatiques, presque 32% des Français déclarent faire des économies depuis l’automne en vue de Noël et plus de 13% déclarent qu’ils prévoient d’utiliser des paiements différés/BNPL. (“Buy Now Pay Later”).
Du côté des autres solutions trouvées, on note les achats de cartes cadeaux à prix fixe (13%), les emprunts aux amis ou à la famille (4%) ou encore la fabrication de cadeau à la main chez presque 8% des Français !
Plus de 6% des Français déclarent ne pas vraiment prévoir de fêter Noël cette année, faute de moyens.

Et pour améliorer son pouvoir d’achat en général ?

Si presque 11% des Français (et presque 12% des Européens) déclarent ne rien changer à leurs habitudes à cause de l’inflation, la plupart préfèrent tout de même prendre le taureau par les cornes pour réduire leurs dépenses quotidiennes.
Parmi les solutions les plus courantes, on retrouve :

  • Une réduction des dépenses en divertissements pour presque 53% des Français
  • Au cœur des débats cette année, une réduction des dépenses en énergies et eau dans plus de 50% des foyers.
  • Une baisse des dépenses en nourriture pour 42% des foyers
  • Moins de déplacements et donc d’argent dépensé à la pompe dans 37% des cas
  • La cuisine maison, plutôt que les restaurants et la livraison à domicile pour 35% des Français
  • Et les emprunts que l’on retrouve dans presque 5% des cas !

Résolutions du Nouvel An : les Français prudents ou optimistes en matière d’argent ?

Lorsqu’il s’agit d’appréhender 2023, les Français semblent plus préoccupés par leurs acquis que ce soit leur argent, leurs biens (voiture, maison), leur santé ou leur vie, que par des investissements. En effet 35% des Français interrogés (contre 27,2% en Europe) ont l’intention de mettre de l’argent de côté dans des dépôts d’épargne ou des coffres-forts virtuels. Les femmes et les hommes partagent le même niveau d’intérêt pour l’épargne, avec 27%, tandis que le segment d’âge le plus intéressé par l’épargne est celui des 18-24 ans (32,7%). L’[a[assurance vie]a] reste particulièrement populaire pour 17,40% des Français, contre 12,50% des Européens. En revanche, les prêts hypothécaires ont perdu de leur attrait auprès des consommateurs européens. Seuls 3% d’entre eux seraient intéressés par ce produit en 2023, l’intention la plus faible étant en France (0,6 %) et la plus forte en Lituanie ou en Espagne (5,4 %) et dans la catégorie d’âge des 25-34 ans (5,1 %). À l’instar des Européens (18,20%), beaucoup de Français (19,80%) prévoient aussi de garder de l’argent liquide sous le matelas.

Les crypto-monnaies attirent toujours, malgré la crise

Bien que confronté à de nombreux défis, le marché des crypto-monnaies reste attractif pour les investissements des plus jeunes Français. 9,3% des personnes interrogées auraient l’intention d’investir dans les crypto-monnaies en 2023, l’intention la plus forte en Europe étant impulsée par les GenZer et les Millennials (19,3% pour le segment des 25-34 ans). Les Roumains (20,5%) et les Polonais (11%) en particulier chez les hommes (14%) montrent l’attitude la plus favorable sur les investissements en cryptos, en 2023.

L’éducation et la connaissance sont essentielles à l’alphabétisation des nouveaux clients dans le monde de la crypto, mais aussi à un public plus large désireux de comprendre les technologies financières de pointe. S’alignant sur cette tendance, Revolut a lancé en 2022 un produit dédié, Learn & Earn, afin de permettre à leurs clients de s’éduquer sur les crypto-monnaies…

Dans le cadre de notre objectif d’être l’endroit le plus sûr pour échanger, apprendre et gagner des cryptos, Revolut communique régulièrement avec ses clients sur le fait que les crypto-monnaies sont des actifs volatils et que les prix peuvent changer rapidement. Revolut croit en l’élargissement de l’accès à la crypto et reconnaît également qu’elle peut ne pas convenir à tout le monde, de sorte que la société encourage ses clients à faire des recherches sur les différentes crypto-monnaies et les risques et opportunités avant d’acheter ou de vendre. Les clients doivent consulter des sources indépendantes et apprendre les différences entre les tokens, tout en tenant compte de leur situation personnelle lorsqu’ils achètent ou vendent des crypto-monnaies. Les crypto-monnaies ne sont pas réglementées. Les fonds ne sont pas protégés et leur prix est extrêmement volatile. Les gains peuvent être soumis à l’impôt.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Trajets gratuits en voiture : 60% des étudiants peuvent en bénéficier

60% des étudiants peuvent bénéficier de trajets gratuits en voiture

La semaine de la mémoire, c’est quand déjà ?

La Semaine de la Mémoire, un événement dédié à l’exploration de la mémoire sous toutes ses formes, aura lieu du 19 au 22 septembre 2023 à Lille (...)

Jour du dépassement mondial 2023 : ce mercredi 2 août 2023

L’Humanité a consommé toutes les ressources que la planète met une année à générer. Le jour du dépassement pour la France seule est tombée le 5 (...)

Produire de l’hydrogène à partir de l’eau de mer a un avantage supplémentaire : réoxygéner les espaces marins

L’hydrolyse de l’eau de mer permet de réoxygéner les océans.

TOP 5 des applications mobiles les plus énergivores (représentant 6 % des émissions de CO2 numérique)

Les Français regardent 32 heures en moyenne leur smartphone par semaine... Ce qui émet près de 6 % de CO2 du numérique. Quelles sont les applis (...)

Réchauffement climatique : les 3 priorités du gouvernement

Trajectoire de réchauffement de référence : Christophe Béchu lance les trois chantiers prioritaires pour adapter les infrastructures et services (...)

Une première station hydrogène sur Autoroute, à Toulouse (A61)

L’hydrogène sera sans conteste l’avenir pour les automobilistes. McPhy s’associe à Dyneff pour équiper la première station hydrogène bas-carbone (...)

Métro parisien / RER : les stations les plus polluées, La Défense (RER A) loin devant...

Une étude inédite sur la pollution aux microparticules confirme que les métros et RER parisiens sont largment plus pollués que l’extérieur, (...)

Nuit des musées, ce samedi 13 mai 2023

Le 13 mai 2023, découvrez la Nuit européenne des musées qui propose en soirée jusqu’à 1 heure du matin des milliers d’événements gratuits dans (...)