Alternatives aux pesticides : un semaine de 10 jours pour convaincre

Du 20 au 30 mars, c’est la semaine pour les alternatives aux pesticides.

Publié le

Alternatives aux pesticides

Ateliers, confĂ©rences, portes ouvertes, projections de films… comme chaque annĂ©e, des centaines d’Ă©vĂ©nements sont organisĂ©s localement dans toute la France par des acteurs du territoire. Avec un objectif : promouvoir les alternatives existantes, efficaces et durables aux pesticides de synthèse.

Le dĂ©sherbage thermique, l’arrachage manuel et le balayage peuvent aussi remplacer efficacement le dĂ©sherbage chimique. Il peut Ă©galement ĂŞtre Ă©vitĂ© grâce Ă  l’engazonnement, au fleurissement, Ă  la plantation de plantes couvre-sol, ainsi qu’au paillage des espaces non piĂ©tinĂ©s et circulĂ©s.

  • Planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol
  • Cultiver Ă  proximitĂ© les unes des autres des plantes qui s’apportent des bĂ©nĂ©fices mutuels
  • Utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs
  • Favoriser la biodiversitĂ©
  • Alterner les cultures
  • Adopter le paillage pour protĂ©ger les vĂ©gĂ©taux des bioagresseurs
  • Les alternatives non-chimiques sont des solutions efficaces pour prĂ©venir et si besoin traiter. Il est possible d’utiliser des produits de biocontrĂ´le adaptĂ©s, au bon moment selon le stade de dĂ©veloppement du bioagresseur et les conditions climatiques.

10 jours pour sensibiliser le plus grand nombre

Chaque annĂ©e, la semaine pour les alternatives aux pesticides est organisĂ©e Ă  l’arrivĂ©e du printemps. Cet Ă©vĂ©nement international a pour objectif de sensibiliser le public aux alternatives aux pesticides de synthèse. Pendant 10 jours, des animations, ateliers, confĂ©rences, portes ouvertes ou encore projections de films sont organisĂ©s dans toute la France, mais aussi Ă  l’Ă©tranger, avec trois objectifs :

  1. informer les citoyens sur les risques des pesticides de synthèse pour notre environnement et pour notre santĂ© ;
  2. promouvoir des solutions alternatives pour produire, consommer et vivre plus durablement ;
  3. fĂ©dĂ©rer un rĂ©seau d’acteurs et mobiliser un public toujours plus large.

Le bio, pour une agriculture et une alimentation sans pesticides de synthèse

L’agriculture biologique, basĂ©e sur les principes de l’agroĂ©cologie, permet de rĂ©pondre aux principaux dĂ©fis environnementaux et a un impact positif sur la santĂ©. Elle est notamment centrĂ©e sur la non-utilisation de pesticides et d’engrais chimiques, l’interdiction des OGM, la valorisation des cycles et ressources naturels. Elle contribue Ă  la transition vers des systèmes alimentaires durables et rĂ©silients, indĂ©pendants de l’augmentation des prix des intrants de synthèse.

Neuf français sur dix consomment du bio. En 2021, le bio reprĂ©sentait :

  • 6,6 % des courses alimentaires des Français ;
  • 2,8 Mha (soit plus 10% de la surface agricole utile), faisant de la France le leader europĂ©en, et 13,4 % des fermes hexagonales ;
  • 26 000 fermes en vente directe, permettant de consommer bio et local, Ă  prix maĂ®trisĂ©.
    La France soutient son développement à travers le programme national Ambition bio adopté le 25 juin 2018, en cours de révision.

#BioRéflexe, une campagne pour faire du bio un réflexe quotidien

LancĂ©e le 3 mars 2022 par l’Agence Bio, la campagne #BioRĂ©flexe rappelle que consommer des produits bio contribue Ă  prĂ©server notre planète. Afin d’en finir avec les idĂ©es reçues sur les produits bio, elle rappelle aussi que les produits issus de l’agriculture biologique sont Ă©galement source de plaisir, de partage et de convivialitĂ©.

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Ă€ lire Ă©galement

Black Friday : pour faire de rĂ©elles Ă©conomies, le mieux reste encore de ne rien acheter !

Plus de 30% des achats effectuĂ©s durant le Black Friday et le Cyber Monday seront au final revendus. Ce taux grimpe Ă  50% juste parès NoĂ«l, une (...)

Journée contre la précarité énergétique

20% de la population française souffre de la précarité énergétique.

Voir frĂ©quemment ses amis et sa famille rĂ©duit-il vraiment le risque de dĂ©cès ?

Les personnes qui socialisent rĂ©gulièrement avec des amis ou des membres de leur famille en dehors de leur foyer vivent plus longtemps que (...)

Semaine européenne de réduction des déchets (SERD)

Que faire de vos déchets ? Comment les réduire ? Une semaine de sensibilisation jusqu’au 26 novembre.

Grande collecte solidaire de jouets : donnez une seconde vie aux jouets !

Du 13 novembre au 09 dĂ©cembre 2023, une grande collecte solidaire de jouets inutilisĂ©s aura lieu dans près de 660 points de collecte rĂ©partis (...)

ZĂ©ro Emission Valley (Isère) : la mobilitĂ© hydrogène se concrĂ©tise

Lhyfe alimentera plusieurs stations hydrogène de la sociĂ©tĂ© HYmpulsion pour une durĂ©e de 10 ans, Ă  partir d’un nouveau site de production (...)

#Pesticides : les mesures d’objectifs de rĂ©duction europĂ©ens reposent sur un indicateur biaisĂ©

Pesticides : des indicateurs europĂ©ens biaisĂ©s GĂ©nĂ©rations futures alerte sur l’utilisation d’indicateurs erronĂ©s par l’Europe. Ces indicateurs (...)

Fonte des glaciers : vidĂ©o impressionnante d’un effondrement filmĂ© par des randonneurs au Chili

L’effondrement d’un glacier du parc national du Queulat au Chili fait sensation sur le réseau X, une vidéo à découvrir.

#OctobreRose / cancer du sein : Ă  partir de 50 ans, faites-vous dĂ©pister tous les deux ans !

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et constitue chez elles la principale cause de mortalité.